DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une page se tourne aujourd'hui au Pays Basque espagnol

Vous lisez:

Une page se tourne aujourd'hui au Pays Basque espagnol

Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois depuis trente ans, c’est un non-nationaliste qui va prendre la tête du gouvernement régional.

Patxi Lopez, socialiste, a bénéficié de l’appui de la droite pour barrer, à l’issue des élections, la route aux nationalistes de Juan Jose Ibarretxe, pourtant arrivés en première position en nombre de voix. Un vote d’investiture au parlement régional basque est prévu ce soir. Parmi les priorités de la nouvelle équipe dirigeante, et c’est là-dessus que s’est fait le consensus gauche-droite, la lutte contre l’ETA, responsable depuis quarante ans d’une campagne terroriste qui a coûté la vie à plus de 800 personnes. Le 9 février dernier, un attentat à la fourgonette piégée avait eu lieu dans un quartier d’affaires de l’est de Madrid, réponse à l’interdiction qui venait d‘être aux partis proches de l’ETA de participer aux élections régionales. Un homme emfin, considéré comme le responsable des opérations militaires de l’ETA, a été arrêté en France… On pense qu’il préparait une attaque pour l’investiture de Paxti Lopez aujourd’hui.