DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Sénat tchèque adopte le Traité de Lisbonne

Vous lisez:

Le Sénat tchèque adopte le Traité de Lisbonne

Taille du texte Aa Aa

Les sénateurs tchèques ont dit ‘‘Oui’‘ au Traité de Lisbonne.

Le texte qui doit modifier les institutions européennes a obtenu 54 voix pour et 25 contre ce mercredi. Le Sénat l’a adopté deux mois après le Parlement tchèque. Les 27 scrutaient attentivement ce vote. Un doute planait quant à son issue. Le Traité suscite en effet une forte opposition au sein de l’ODS. Le parti libéral – eurosceptique – qui domine le Sénat. Mais son leader, le Premier ministre démissionnaire Mirek Torpolanek, avait appelé son camp à l’adopter pour ne pas se retrouver en marge de l’Union européenne. Les Sénateurs tchèques l’ont écouté. Un groupe a toutefois menacé de poursuivre le débat devant la Cour constitutionnelle. Cette cour avait déjà été saisie. Avant de rendre un arrêt qui ne prenait pas en compte les arguments de l’ODS. Le Traité est maintenant entre les mains de Vaclav Klaus. Il doit le parapher pour qu’il soit définitivement adopté. Le président tchèque qui s’oppose à ce texte compte bien faire durer le processus et prévient : il ne paraphera pas le Traité tant que l’Irlande ne l’aura pas adopté. Les Irlandais voteront cet automne.