DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Union européenne entrouvre la porte à l'est

Vous lisez:

L'Union européenne entrouvre la porte à l'est

Taille du texte Aa Aa

Lors d’un sommet à Prague, Bruxelles a tendu la main à six pays de l’ex-Union soviétique et leur a proposé un “partenariat oriental”, pour les aider notamment à mener des réformes démocratiques et économiques. Les Européens vont investir 600 millions d’euros dans cette collaboration avec la Géorgie, l’Ukraine, l’Azerbaïdjan, l’Arménie, la Moldavie et le Bélarus. Des pays aux contextes politiques très différents : Kiev nourrit déjà des relations très étroites avec les 27. Minsk au contraire renoue le dialogue avec l’Union. Le Bélarus faisait l’objet de sanctions européennes jusqu‘à l’automne dernier.

Cette politique de voisinage n’est pas du goût de Moscou. La Russie craint de voir passer ces Etats dans le giron européen et perdre ainsi son influence dans la zone. La présidence tchèque de l’Union s’est donc employée à la rassurer. Pour Bruxelles, l’intérêt de ce partenariat est avant tout énergétique. Ce rapprochement permettra de sécuriser les approvisionnements en gaz. Le projet de gazoduc Nabucco qui doit relier les gisements gaziers de la mer Caspienne à l’Union est donc au centre de cette collaboration.