DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La BCE adopte jeudi des mesures non conventionnelle d'assouplissement monétaire

Vous lisez:

La BCE adopte jeudi des mesures non conventionnelle d'assouplissement monétaire

Taille du texte Aa Aa

La Banque centrale européenne a “enfin” répondu jeudi aux attentes des économistes et des marchés en prenant deux mesures d’assouplissement monétaire non conventionnelles, c’est à dire, en dehors de la baisse traditionnelle du principal taux d’intérêt. La BCE va prêter plus longtemps aux banques commerciales : jusqu‘à 12 mois désormais contre 6 mois auparavant. De plus, la BCE va acheter pour environ 60 milliards d’euros d’obligations pour stimuler l‘économie de la zone euro. Parallèlement la BCE a encore baissé son principal taux d’intérêt, le faisant passer de 1,25 à 1%. Soit 325 points de base de baisse depuis octobre 2008. Cette nouvelle baisse, Jean-Claude Trichet, le Président de la Banque centrale européenne l’a justifiée par la faiblesse de l’inflation. “La décision d’aujourd’hui prend en compte les perspectives de développement des prix qui continuent d‘être atténuées par la baisse substantielle des cours des matières premières et la faiblesse marquée de l’activité économique dans la zone euro et en dehors”. Faiblesse de l’inflation donc, mais ce qui a joué aussi dans les décisions du Conseil des gouverneurs de la BCE jeudi, c’est la fragilité de l‘économie en zone euro qui s’est détèriorée au premier trimestre et “nettement plus que prévu en mars”, a souligné le Président de la Banque centrale européenne. Jean-Claude Trichet n’a d’ailleurs pas exclu à l’avenir une nouvelle baisse du principal taux d’intérêt de l’institution monétaire.