DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Union européenne à la recherche de nouvelles sources de gaz

Vous lisez:

L'Union européenne à la recherche de nouvelles sources de gaz

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne réaffirme sa volonté de diversifier ses approvisionnements en gaz. Un sommet sur l‘énergie va réunir les 27 et les dirigeants de 8 pays du Caucase et du Proche Orient à Prague ce vendredi.

Les objectifs des Etats européens : ne plus être dépendants de la Russie et contourner son territoire pour recevoir l‘énergie dont elle a besoin. Moscou regarde ce rapprochement avec méfiance. Mais Angela Merkel, la chancelière allemande veut rassurer. ‘‘Ce partenariat oriental n’est dirigé contre personne, et surtout pas contre la Russie. Il renforce la cohésion entre les pays membres du Partenariat oriental et l’Union européenne. Et, nous l’espérons, directement entre ces différents Etats.’‘ 3 projets de gazoducs sont actuellement à l‘étude. Tous évite le sol russe. Le but est de relier l’Union européenne aux pays riverains de la mer Caspienne et du Proche Orient. La tête de pont c’est le projet Nabuco qui passera par la Turquie. Un gazoduc qui coûtera 10 milliards d’euros. 40 % du gaz importé par l’Union européenne vient aujourd’hui de Russie. Mais certains Etats membres en sont totalement dépendants. La confiance à l‘égard de Moscou s’est tarie l’hiver dernier à cause de coupures sur le réseau dues aux conflit du gaz entre la Russie et l’Ukraine.