DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Net ralentissement des destructions d'emplois aux Etats Unis en avril

Vous lisez:

Net ralentissement des destructions d'emplois aux Etats Unis en avril

Taille du texte Aa Aa

L‘économie américaine a encore détruit 539.000 emplois au mois d’avril, mais d’une part c’est mieux qu’en mars oú 699.000 emplois avaient disparu et mieux que les prévisions des économistes qui tablaient sur 590.000 suppressions de postes. En ce qui concerne le taux de chômage, il a grimpé comme prévu à 8,9% de la population active américaine en avril contre 8,5% en mars. Le président Obama a profité de ces chiffres pour annoncer vendredi un effort supplémentaire de l’Etat fédéral en matière d’emploi. “Premièrement nous allons ouvrir de nouvelles portes pour des programmes éducatifs et de formation professionnelle en direction de personnes qui ont été récemment licenciées et qui sont des chômeurs indemnisés. Et si ces travailleurs déplacés doivent assurer le paiement de leur formation, nous leurs fournirons”. Le président américain a jugé vendredi que les derniers chiffres du chômage aux Etats-Unis donnaient à réfléchir, mais il a relevé un signe d’amélioration de l‘économie. Il manque 75 milliards de dollars de fonds propres : 56 milliards d’euros, dans les bilans des 10 principales banques américaines : c’est ce qui ressort des tests de résistance des autorités fédérales, auxquels ces banques ont été soumises. Certaines ont déjà annoncé une recapitalisation : c’est le cas de Wells Fargo et de Bank of America notamment, cette dernière totalisant un manque de fonds propres de 33 milliards de dollars. Les banques concernées ont jusqu’au 8 juin pour présenter leur programme de recapitalisation à l’administration fédérale.