DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet de l'énergie: trois pays de l'ex-Urss s'opposent au projet Nabucco

Vous lisez:

Sommet de l'énergie: trois pays de l'ex-Urss s'opposent au projet Nabucco

Taille du texte Aa Aa

Les 27 et les dirigeants de 8 pays du Caucase et du Proche Orient sont réunis aujourd’hui à Prague pour un sommet sur l‘énergie. L’objectif de ce mini-sommet organisé conjointement par la Commission européenne et la présidence tchèque de l’Union européenne, soutenir les projets de gazoducs censés réduire la dépendance de l’Europe en gaz russe. La stratégie des pays européens pour diversifier leurs approvisionnements en gaz: contourner la Russie.

Moscou regarde ce rapprochement avec méfiance. Trois projets de gazoducs sont actuellement à l‘étude. Tous évitent le sol russe et doivent permettre de relier les pays consommateurs européens aux gisements gaziers de la mer Caspienne via le Caucase et la Turquie. Nabucco, un gazoduc de plus de 3000 km et qui devrait coûter 10 milliards d’euros est le projet le plus ambitieux mais il n’a pas reçu le soutien attendu. L’Ouzbékistan, le Kazakhstan et le Turkménistan, trois pays de l’ex-Urss riches en gaz de la Caspienne ont refusé de signer la déclaration finale.