DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Geste d'apaisement du Pape à l'égard des musulmans

Vous lisez:

Geste d'apaisement du Pape à l'égard des musulmans

Taille du texte Aa Aa

Au deuxième jour de sa visite au Proche-Orient, Benoît XVI s’est rendu ce samedi dans la mosquée Al-Hussein, dans la capitale jordanienne.

Accompagné du Prince Ghazi bin Muhammad, cousin du roi de Jordanie, le chef de l’Eglise catholique a plaidé en faveur du dialogue inter-religieux. Des propos nettement plus conciliants que ceux tenus en 2006 sur l’Islam et la violence. Ce que n’a pas manqué de souligner le prince Ghazi : “Je tiens à vous remercier, Votre Sainteté, pour avoir exprimé des regrets suite à votre discours de Ratisbonne du 13 septembre 2006, un discours qui avait blessé l’ensemble des musulmans.” Pour sa part, le souverain pontife a souligné les liens entre les deux religions, et rappelé que chrétiens et musulmans pouvaient trouver des terrains d’entente. Il a ensuite mis en garde contre toute utilisation abusive de la religion. “Evidemment, il existe des tensions et des divisions entre les membres des différentes traditions religieuses, a-t-il admis. Cependant, il faut reconnaître que c’est souvent la manipulation idéologique de la religion, parfois à des fins politiques, qui est le véritable catalyseur des tensions et des divisions, et parfois même des violences dans la société.” Dans la matinée, Benoît XVI s‘était rendu en pèlerinage sur le Mont Nebo. D’après la Bible, c’est là que Dieu se serait manifesté à Moïse. En fin de journée, le Pape a assisté à une célébration en rite grec-melkite, dans la cathédrale Saint-George à Amman.