DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle en Iran : Ahmadinejad sera face à deux réformateurs et un conservateur

Vous lisez:

Présidentielle en Iran : Ahmadinejad sera face à deux réformateurs et un conservateur

Taille du texte Aa Aa

Dans un mois, la présidentielle en Iran. Ce samedi, c‘était la clôture du dépôt des candidatures. Mahmoud Ahmadinejad aura face à lui, au moins trois candidats sérieux, deux réformateurs et un conservateur.

A 52 ans, le président sortant espère bien décrocher un deuxième mandat. Il se veut le “serviteur du peuple” – il l’a redit hier en déposant son dossier de candidature au ministère de l’Intérieur. Mais sa gestion du pays fait l’objet de nombreuses critiques. Parmi ses détracteurs, il y a Mehdi Karoubi, âgé de 72 ans. Ancien président du Parlement, ce réformateur était arrivé troisième lors de la présidentielle en 2005. Il avait alors dénoncé des fraudes. Autre candidat réformateur, Mir Hossein Moussavi. Il avait été Premier ministre dans les années 1980, avant de se retirer. A 67 ans, il tente donc un retour sur la scène politique. Il est soutenu par les principaux mouvements réformateurs. Côté conservateur, il faudra compter avec Mohsen Rezaï, ancien chef des Gardiens de la Révolution, l’organe qui se veut le garant idéologique du régime islamique. Durant la campagne, il devrait être question notamment d‘économie, avec un chômage en hausse et des prix du pétrole en baisse.