DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Géorgie: les premières discussions entre le président et l'opposition ne donnent rien

Vous lisez:

Géorgie: les premières discussions entre le président et l'opposition ne donnent rien

Taille du texte Aa Aa

L’atmosphère glaciale dans laquelle les protagonistes avaient échangé les poignées de main l’avait laissé présager. La tentative de dialogue entre le président géorgien Mikhail Saakashvili et l’opposition a échoué.

Il faut dire aussi que cette rencontre était la toute première. Un échange qui, selon l’opposition, n’a rien donné parce que les positions des deux parties sont diamétralement opposées. Dans la rue, avant cette rencontre, les Géorgiens se voulaient optimistes, prêts à croire à la possibilité d’un compromis : “En tant que citoyen de ce pays, j’espère qu’il y aura un accord. Le président Saakashvili devrait accepter un compromis, et l’opposition aussi, comme cela devrait toujours être le cas dans ce genre de situation”, réagit un habitant de Tbilissi. “Saakashvili doit prendre une sage décision, celle que la population géorgienne attend”, ajoute, sans préciser le fond de sa pensée cette autre Géorgienne. L’opposition manifeste quotidiennement devant le Parlement depuis un mois. Elle réclame la démission du président Saakshvili, lui reprochant essentiellement deux choses : la mauvaise gestion de la guerre avec la Russie l‘été dernier, et une dérive autoritaire.