DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La mission de la dernière chance pour Hubble

Vous lisez:

La mission de la dernière chance pour Hubble

Taille du texte Aa Aa

La Nasa s’apprête à lancer la navette Atlantis depuis le centre Kennedy en Floride. Objectif: réparer et moderniser le premier télescope spatial qui a révolutionné l’astronomie. Hubble est mal en point. Les sept astronautes qui vont embarquer à bord d’Atlantis vont notamment devoir remplacer six gyroscopes, ses batteries, sa protection thermique et son système informatique de secours. Des opérations risquées mais le jeu en vaut la chandelle selon l’un des chargés de projet:

“Je pense vraiment que la Nasa, que l’humanité est sur le point de découvrir une ou des planètes similaires à la Terre, qui tournent autour d’autres étoiles, et ont une atmosphère. Je pense que nous allons passé un cap, et lorsque que cela arrivera, je pourrais me retourner et être fier des petites avancées qu’Hubble aura permis de réaliser.” Si Atlantis parvient à rejoindre Hubble et si les cinq sorties orbitales prévues sont un succès, la puissance d’observation et de découverte de Hubble sera multipliée de 10 à 70 fois. Le télescope sera alors capable de nous faire remonter jusqu‘à 600 à 500 millions d’années du Big Bang. Il pourra rester en fonction jusqu’en 2014.