DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Benoît XVI partagé entre les lieux saints du judaïsme et de l'Islam

Vous lisez:

Benoît XVI partagé entre les lieux saints du judaïsme et de l'Islam

Taille du texte Aa Aa

Un pape devant le Mur des lamentations : c’est l’image forte du voyage de benoît XVI en terre sainte.

Conformément au rituel, le Pape a glissé dans l’un des interstices du mur un petit papier comportant une courte prière, évoquant notamment Jérusalem, la “Ville de la paix, demeure spirituelle commune des juifs, des chrétiens et des musulmans”. Le chef de l’Eglise Catholique s’est recueilli ce matin plusieurs minutes devant ce qui est le principal lieu saint du judaïsme et l’ultime vestige du Second Temple de Salomon. C’est ensuite l’un des sites les plus importants de l’Islam que Benoît XVI est allé visiter. La Mosquée d’Al Aqsa, et le Dôme du Rocher, merveille de l’architecture musulmane, sont situés sur l’esplanade des Mosquées. La Mosquée d’Al Aqsa est la plus grande de Jérusalem. Hiier le pape a visité le mémorial de la Shoah de Yad Vashem et y a prononcé un discours où il dénonçait l’antisémitisme, un discours pas assez fort pourtant selon l’ancien rabbin d’Israël : “Jean Paul II avait évoqué les millions de juifs ‘assassinés’ durant l’holocauste. Mais lui n’a pas utilisé le mot “assassinés”, il a utilisé le mot ‘tués’. Ce n’est pas la même chose. Il n’a pas dit qui les avait tués. Jean Paul II avait parlé des ‘nazis’. Mais dans ce discours le mot ‘nazis’ n’ existe pas.” Benoît XVI devrait cet après-midi célébrer une messe dans la vallée de Josaphat.