DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement espagnol prend de nouvelles mesures de relance économique

Vous lisez:

Le gouvernement espagnol prend de nouvelles mesures de relance économique

Taille du texte Aa Aa

Après avoir été une des économies les plus dynamiques de la zone euro, l’Espagne est entrée en récession fin 2008 et ses comptes publics – excédentaires ces dernières années – sont aujourd’hui largement dans le rouge. Le marché de l’emploi s’est aussi fortement dégradé et l’Espagne, présentait fin mars un taux de chômage tout à fait inhabituel de 17,4%. Les nouvelles mesures de relance prises par le gouvenement Zapatero sont parfois des mesures d’assainissement. C’est surtout vrai pour le secteur immobilier pour lequel les allègements fiscaux sur certains prêts immobiliers vont être progressivement supprimés à partir de 2011 pour faire cesser la spéculation immobilière et rendre l‘économie espagnole moins dépendante du secteur de la construction. Annoncée également par José Luis Rodriguez Zapatero, une prime à la casse de 2.000 euros en faveur de l’industrie automobile. Madrid veut également créer un fonds de 20 milliards d’euros pour le développement durable, composé de crédits publics et privés qui financeront des projets concentrés sur les énergies renouvelables, les technologies et les infrastructures. D’autre part l’industrie touristique espagnole va bénéficier d’un programme de soutien de 600 millions d’euros. Enfin, le gouvernement espagnol va réduire ses dépenses de fonctionnement de 2 milliards et demi d’euros en 2009 : “le plus gros effort d’austérité budgétaire jamais réalisé en démocratie”, a affirmé mardi le chef du gouvernement espagnol.