DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un an après le séisme, la Chine se souvient

Vous lisez:

Un an après le séisme, la Chine se souvient

Taille du texte Aa Aa

La Chine est toujours en deuil, un an après le tremblement de terre historique qui a frappé la province du Sichuan.

Un mémorial représentant une grande horloge, figée sur l’heure du séisme, a été inauguré à Dujiangyan. Avec plus de 80.000 morts, et plusieurs milliers de personnes toujours disparues, la douleur est encore immense. En quelques heures et plusieurs secousses, le séisme de magnitude 8 sur l‘échelle de Richter avait ravagé une zone de plusieurs centaines de kilomètres le long des montagnes Longmen. Wenchuan, l‘épicentre du tremblement de terre, a perdu un cinquième de sa population. Dans certains districts, des villes entières ont été reconstruites : “Le plus gros défi auquel nous faisons face est comment laisser les gens s’installer le plus vite possible dans la nouvelle ville, de façon à ce qu’ils puissent reconstruire leur environnement matériel et spirituel. Nous devons aussi et dans le même temps gérer les problèmes d’emplois”. 53 milliards de dollars ont déjà été consacrés à la reconstruction, mais il en faut encore plus du triple pour mener à bien tous les travaux. De nombreux parents d‘élèves ont mis en cause, depuis le séisme, la solidité des écoles et les zones très exposée ou elles ont été construites… En un an leurs protestations ont été largement étouffées.