DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cinquième et ultime phase des législatives en Inde

Vous lisez:

Cinquième et ultime phase des législatives en Inde

Taille du texte Aa Aa

Cinquième et dernier tour des législatives en Inde… Un marathon électoral entamé le 16 avril, qui pourrait accoucher d’une coalition gouvernementale fragile à la tête de la 10e économie mondiale.

Et c’est cette femme qui est venue jouer les trouble-fêtes. Brinda Karat, à la tête du parti communiste indien, qui a quitté la coalition de centre de gauche au pouvoir l’an passé, après un différend sur le nucléaire, venant renforcer un troisième front de petits partis. Brinda Karat a été l’une des premières votantes aujourd’hui dans l’Etat du Bengale occidental, l’un des sept Etats appelés aux urnes pour cette dernière phase d’un scrutin auquel au total plus de 710 millions d‘électeurs ont été conviés. Selon les analystes, ni le Parti du Congrès du Premier ministre sortant Manmohan Singh, ni les nationalistes hindous du Parti du peuple indien emmenés Lal Krishna Advani, 81 ans, ne seront en mesure de l’emporter grâce à leurs seules forces, augurant d‘âpres marchandages post-électoraux. Un scrutin haut en couleur. Les différents candidats n’ont pas hésité à interpeler les passants dans des costumes improbables ou en bloquant la circulation. D’autres ont choisi de représenter leurs candidats en pâtisseries. Résultats officiels prévus samedi.