DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La classe politique britannique désormais touchée dans son ensemble par le scandale des notes de frais

Vous lisez:

La classe politique britannique désormais touchée dans son ensemble par le scandale des notes de frais

Taille du texte Aa Aa

Qui ira le plus loin pour regagner la confiance des électeurs en Grande-Bretagne après le scandale des notes de frais des députés ?

Alors que les Lib-Dems, le deuxième parti d’opposition, est à son tour visé, Gordon Brown a tenté de reprendre la main en proposant des réformes : “Je pense qu’il est maintenant très important, ainsi que la commission l’a suggéré, que les reçus des paiements réalisés au profit des députés ces quatre dernières années soient audités par un organisme qui inclue des gens complètement indépendants du système politique”. Il s’agirait alors de plus d’un million de notes de frais à examiner. David Cameron, leader conservateur : “Le problème n’est pas tant de savoir si les règles ont été observées. Le problème, c’est les règles elles-mêmes. Combien peut-être remboursé, ce n’est pas vraiment une question légale. C’est en fait une question morale et éthique”. Alors que de nouveaux exemples édifiants de notes de frais sortent tous les jours dans la presse, le chef des Tories a lui proposé que tous les députés mettent en ligne sur internet leurs notes de frais au moment où ils les soumettent. David Cameron a aussi promis que ses députés rembourseraient tout l’argent indûment touché.