DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Suisse veut freiner l'entrée des travailleurs européens

Vous lisez:

La Suisse veut freiner l'entrée des travailleurs européens

Taille du texte Aa Aa

Sur fond de crise économique, la Suisse pourrait limiter l’arrivée des travailleurs de l’Union européenne. La mesure fait débat au sein du gouvernement fédéral. Si la présidente Eveline Widmer Schlumpf et la ministre de l’Economie soutiennent cette mesure, la ministre des Affaires étrangères Micheline Calmy-Rey la juge désastreuse pour l’image internationale de la Suisse.

Une mesure protectionniste contre- productive pour l’Union européenne: “ La sortie de la crise s’exercera en exerçant des solidarités et pas des mesures de limitations à cette liberté de circulation des personnes, des services et des biens. On se demande si c’est le bon moment et s’il est opportun aujourd’hui de prendre de tels mesures” a dit le directeur général de l’Ue pour les Relations extérieures, Eneko Landaburu. La Suisse qui envisage d’actionner une clause de sauvegarde des accords de libre-circulation se base sur les derniers chiffres du chômage qui connait une hausse de 3,5 pourcent. Or le taux de chômage pour les étrangers est au dessus de la moyenne nationale. La forte immigration allemande, française et portugaise durant ces cinq dernières années est mise en avant pour expliquer le phénomène.