DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les banques allemandes vont pouvoir mettre "au frais" leurs actifs toxiques

Vous lisez:

Les banques allemandes vont pouvoir mettre "au frais" leurs actifs toxiques

Taille du texte Aa Aa

C’est un congélateur bancaire d’un nouveau type que les autorités allemandes viennent de mettre sur le marché, son nom : “bad bank” : “mauvaise banque”. Cette nouvelle structure d’une contenance de 200 milliards d’euros, adoptée en conseil des ministres mercredi va permettre aux banques allemandes de sortir de leur bilan leurs actifs toxiques, de les stocker et de les geler. Quand au plan public de soutien au secteur bancaire allemand – une enveloppe de 500 milliards d’euros décidée l’automne dernier – il ne sera pas augmenté. “J’aimerai souligner que les fonds que nous sommes autorisés à utiliser sont tout à fait suffisants, a affirmé le ministre allemand des finances Peer Steinbrück. Je n’a donc pas besoin d’en demander d’autres au Bundestag, après les 500 milliards déjà votés”. Dans plusieurs années, on sortira du congélateur les actifs toxiques des banques allemandes, et si les titres pris en charge affichent des pertes encore plus lourdes que prévu, il sera interdit aux banques de verser des dividenes tant qu’elles n’auront pas compensé ces pertes.