DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement espagnol en passe de libéraliser la loi sur l'avortement

Vous lisez:

Le gouvernement espagnol en passe de libéraliser la loi sur l'avortement

Taille du texte Aa Aa

L’avortement devrait devenir pleinement légal en Espagne. L’avant-projet de loi examiné ce jeudi par le gouvernement socialiste prévoit que les femmes puissent avorter jusqu‘à quatorze semaines, dès l‘âge de 16 ans sans l’accord des parents. Voilà qui promet une nouvelle levée de boucliers dans les milieux catholiques et anti-avortement qui, à Madrid, fin mars, avaient revendiqué par milliers, le droit à la vie.

Depuis 1985, l’avortement est autorisé jusqu‘à douze semaines, seulement en cas de viol, de malformations du foetus ou de danger pour la santé de la mère. Autre volet de la politique espagnole pour limiter le nombre de grossesses non désirées et les avortements: la pilule du lendemain, disponible uniquement sur ordonnance pour l’instant, sera bientôt en vente libre, dans toutes les pharmacies.

La ministre de la santé souligne que cela s’inscrit dans une approche globale: “ces actions font partie d’une vision d’ensemble, complète, en matière d‘éducation, d’information et de meilleur accès à la contraception.”

D’après les derniers chiffres du ministère de la Santé, 112.000 interruptions volontaires de grossesse ont été pratiquées en Espagne en 2007, deux fois plus qu’en 1998.