DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Malgré l'opposition de l'ONU l'Italie s'apprête à adopter sa loi anit-immigration

Vous lisez:

Malgré l'opposition de l'ONU l'Italie s'apprête à adopter sa loi anit-immigration

Taille du texte Aa Aa

Malgré les protestations de la communauté internationale et d’une partie de sa propre population, l’Italie est en passe d’adopter son projet de loi contre l’immigration clandestine.

Ce jeudi les députés se prononcent sur le texte, et ce après avoir renouvelé leur confiance au gouvernement. La loi sera ensuite examinée par le Sénat avant d‘être définitivement adoptée, au grand dam de l’opposition de centre-gauche. “Vous devriez entendre la voix des Nations unies, écouter celle de l’Eglise, personne ne peut ignorer cela. Qu’est-ce que ce gouvernement formé de supers hommes ? Quand les Nations unies parlent, il faut les écouter”, s’insurge Marco Minniti du Parti Démocrate. Un accord conclu avec Tripoli prévoit notamment de renvoyer les immigrés clandestins en Libye sans même les identifier, ce qui ne gêne pas Ignazio LaRussa du Peuple de la Liberté, la formation de Silvio Berlusconi : “Cela ne me pose aucun problème de renvoyer les immigrés là-bas. Seul 3% d’entre eux obtiennent un droit d’asile de façon légale”. Le projet de loi fait de l’immigration clandestine un délit passible d’une amende de 5.000 à 10.000 euros. Quant aux personnes qui hébergeraient des clandestins, elles pourraient encourir jusqu‘à trois ans de prison.