DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sécheresse récurrente et guerre civile intensifiée menacent les civils somaliens

Vous lisez:

Sécheresse récurrente et guerre civile intensifiée menacent les civils somaliens

Taille du texte Aa Aa

Des civils qui fuient la sécheresse et les combats entre milices… Cela se passe en Somalie. Les agences des nations unies se disent “très inquiètes” de cette situation, au point de parler d’un danger de mort pour des centaines de milliers de personnes.

C’est pourquoi, les organisations humanitaires multiplient les appels à l’aide internationale. Ainsi, le programme alimentaire mondial, qui dispose d’un stock de nourriture d’urgence à Djibouti. Mais il faut faire vite, explique Peter Gossens, responsable régional du PAM. “D’ici à six mois, dit-il, un million et demi de personnes risquent de mourir. Ce risque est très très élevé. Il nous faut vraiment venir en aide aux populations.” La sécheresse dans les campagnes provoque un exode vers les villes. Mais surtout, l’instabilité politique constitue un vrai danger pour les habitants. Et cela complique très fortement la distribution d’une aide humanitaire. La Somalie est en proie depuis des années à un guerre civile. Ces derniers jours, les combats entre milices rivales ont gagné en intensité. Les civils ne savent plus où aller pour trouver refuge. Selon certaines sources, le gouvernement, au pouvoir depuis janvier, ne contrôlerait plus que quelques quartiers de la capitale. Le chef d’une des milices islamistes a d’ailleurs appelé ce jeudi le président à démissionner.