DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Guantanamo: Obama déçoit les défenseurs des droits de l'homme en décidant de maintenir les tribunaux militaires

Vous lisez:

Guantanamo: Obama déçoit les défenseurs des droits de l'homme en décidant de maintenir les tribunaux militaires

Taille du texte Aa Aa

Quelle mouche a piqué Barack Obama pour décider de maintenir les tribunaux militaires de Guantanamo hérités de l‘ère Bush? Les défenseurs des droits de l’homme sont tombés des nues hier et se montrent déçus. A peine arrivé à la Maison-Blanche en janvier, le nouveau président américain avait pourtant demandé la suspension des tribunaux militaires crées en 2006. Une suspension pour 4 mois saluée comme un geste fort.

“Le niveau qu’il avait fixé pendant la campagne, que le peuple américain pensait qu’il allait maintenir à la Maison-Blanche était clair, souligne Geneve Mantri, responsable d’Amnesty International. Mais maintenant la politique de l’administration est quelque peu confuse.” Les conseillers du président ont conclu qu’il n‘était pas possible de juger tous les suspects devant des tribunaux de droit commun. Obama a promis de réformer le système de son prédécesseur. “Ce qui est particulièrement décevant c’est le fait que le gouvernement déclare ouvertement que la raison pour laquelle il relance les tribunaux militaires est qu’il sera difficile d’obtenir des condamnations dans des tribunaux traditionnels, souligne cet avocat militaire. Et ce sera la première fois dans notre république que nous aurons crée un système judiciaire pour obtenir des condamnations.” Obama a précisé que l’utilisation de preuves obtenues sous la torture ou la contrainte sera interdite et que l’accusé disposera de plus de liberté pour le choix de son avocat.