DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La communauté homosexuelle réprimée en Russie

Vous lisez:

La communauté homosexuelle réprimée en Russie

Taille du texte Aa Aa

La Gay pride “slave”, comme l’avaient nommée ses organisateurs, a fait long feu à Moscou. La police anti-émeute a dispersé les premiers militants homosexuels arrivés sur place sans ménagement.

Le ministère russe de l’Intérieur avait prévenu. Pas de défilé homosexuel ce samedi dans les rues de Moscou. Résultat: une trentaine de militants ont été arrêtés malgré leurs protestations. Parmi eux, un Britannique défenseur de la cause homosexuelle et l’organisateur russe de la manifestation.

Des militants orthodoxes radicaux attendaient aussi de pied ferme la parade homosexuelle dans Moscou, au cas ou. Mais ils n’ont pas eu à en découdre. “Nous voulons dénoncer fermement cette Gay pride, a commenté le chef d’un mouvement de jeunesse orthodoxe, car c’est une forme de terrorisme de l‘âme”.

Les homosexuels russes voulaient profiter de l’organisation du concours de l’Eurovision à Moscou pour faire parler d’eux. D’une certaine manière, ils ont réussi.