DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La manifestation des militants gay interrompue par la police à Moscou

Vous lisez:

La manifestation des militants gay interrompue par la police à Moscou

Taille du texte Aa Aa

Rien à voir avec une gay parade musicale et colorée. Ici à Moscou, les homosexuels tentent de manifester, profitant du battage médiatique autour de la finale ce soir de l’Eurovision dans la capitale russe. Ils sont bien peu, parce que la veille, les autorités ont interdit la gay pride.

La mairie de Moscou est farouchement opposée au mouvement gay et interdit régulièrement tout défilé dédié à leur cause. Alors comme promis, la police a fondu sur les manifestants, une vingtaine a été arrêtée, notamment les militants qui s’adressaient aux journalistes.

L’homosexualité est demeurée en Russie passible de poursuites jusqu’en 1993 et fut considérée comme une maladie mentale jusqu’en 1999. De manière générale, l’homophobie y est très répandue. Lors de précédentes gay pride interdites en 2006 et 2007, de jeunes ultra-nationalistes avaient violemment agressé des militants gay.