DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les notes de frais profitent aux petits partis

Vous lisez:

Les notes de frais profitent aux petits partis

Taille du texte Aa Aa

Qui va faire les frais de l’affaire des notes de frais ? Réponse, les grands partis britanniques, éclaboussés par le scandale. La sanction va tomber dans les bureaux de vote lors des prochaines élections européennes. Selon le journal The Independant on Sunday, deux électeurs britanniques sur cinq ne voteront pas pour le parti travailliste, les conservateurs ou les libéraux.

Les petits partis se frottent les mains, ce sont eux qui profitent du scandale, pour rattraper les grands dans les sondages. Car ça continue : David Chaytor, député travailliste est le deuxième à être suspendu par son parti, il a réclamé un remboursement pour un emprunt immobilier déjà payé. Et les Britanniques n’ont pas fini d’avoir des surprises, en épluchant les notes de frais de leurs parlementaires.