DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les rebelles tamouls au bord de la capitulation

Vous lisez:

Les rebelles tamouls au bord de la capitulation

Taille du texte Aa Aa

C’est la liesse dans la capitale du Sri Lanka. Une partie de la population savoure la fin toute proche de 37 ans d’un conflit sanglant avec la rébellion tamoule. Les Tigres les plus irréductibles, cernés par l’armée sri-lankaise dans une zone côtière d‘à peine quelques km2, ont préféré cesser le combat.

Le président Mahinda Rajapaksa a écourté exprès un voyage au Proche-Orient pour rentrer à Colombo, et fêter ce qui est pour lui une très bonne nouvelle. Il avait décrété la guerre totale contre les rebelles tamouls il y a trois ans. Les Tigres tamouls ont même peut-être perdu leur chef historique. Velupillaï Prabhakaran avait fondé cette redoutable guérilla en 1972. Un corps qui pourrait être le sien a été retrouvé dans un bunker. La situation reste confuse pour les civils pris entre deux feux dans la zone de combats. L’armée sri-lankaise affirme que plus de 50.000 d’entre eux ont pu être évacués ces derniers jours. Mais les rebelles indiquent que des milliers de civils ont été massacrés.