DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Birmanie : début du procès de l'opposante Aung San Suu Kyi

Vous lisez:

Birmanie : début du procès de l'opposante Aung San Suu Kyi

Taille du texte Aa Aa

La junte birmane juge l’opposante Aung San Suu Kyi depuis ce matin. Le procès se déroule à huis clos dans la prison d’Insein, au nord de Rangoun.
 
La lauréate du prix Nobel de la paix est accusée d’avoir violer les mesures de restriction liées à son assignation à résidence. Début mai, elle a accueilli pendant deux jours un Américain qui avait traversé à la nage le lac qui borde sa résidence.
 
Cette étrange visite, dont les détails restent troubles, a débouché sur l’arrestation d’Aung San Suu Kyi, à quelques jours de la fin supposée de son assignation à résidence.
 
Les réactions d’inquiétude se sont multipliées à travers la communauté internationale. Le représentant de la politique étrangère de l’Union européenne Javier Solana a estimé qu’il était temps de renforcer les mesures de sanctions contre le régime birman.
 
Le ministre des Affaires étrangères indonésien s’est lui inquiété d’un procès qui selon lui “envoie un mauvais message” alors que les élections prévues l’année prochaine “sont supposées promouvoir la démocratie”.
 
Les opposants à la junte birmane estiment que cette affaire est une manoeuvre des généraux au pouvoir pour justement écarter Aung San Suu Kyi du paysage politique pendant le scrutin. Elle encourt jusqu‘à cinq ans de prison.