DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le chef des rebelles tamouls présumé mort, l'armée sri lankaise annonce la fin des combats

Vous lisez:

Le chef des rebelles tamouls présumé mort, l'armée sri lankaise annonce la fin des combats

Taille du texte Aa Aa

Le fondateur et dirigeant de la guérilla tamoule aurait été tué par l’armée sri lankaise. Velupillaï Prabhakaran serait tombé dans une embuscade alors qu’il tentait de s’enfuir en ambulance avec deux de ses lieutenants. L’armée sri lankaise a par ailleurs annoncé qu’elle contrôlait la totalité de l‘île pour la première fois depuis le début de la guerre civile, en 1983.

Hier, la guérilla tamoule, dont les derniers éléments étaient retranchés sur une minuscule zone de 500 mètres carrés au nord-est de l‘île, a annoncé qu’elle cessait le combat, reconnaissant sa défaite. Le président sri lankais devrait annoncer demain la fin officielle du conflit. Au cours de la bataille finale, les civils ont payé un lourd tribut, avec peut-être 6.500 morts selon les Nation unies. De quoi susciter l’indignation des pays occidentaux. Plusieurs d’entre eux, dont la Grande Bretagne, ex-puissance coloniale, se sont dits favorables à une enquête pour crimes de guerre, visant autant les rebelles que l’armée. Prise de position qui a entraîné la manifestation d’environ un millier de personnes devant la représentation diplomatique britannique de Colombo. Rassemblement marqué par quelques jets de pierres sur la façade du bâtiment.