DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le constructeur automobile italien Fiat ou le développement tous azimuths

Vous lisez:

Le constructeur automobile italien Fiat ou le développement tous azimuths

Taille du texte Aa Aa

Après les Etats Unis et l’Europe, le constructeur automobile italien Fiat se tourne vers l’Asie oú il a l’intention de former une joint venture dans la fabrication de voitures avec le chinois Guangzhou Automobile Group, mettant fin à deux ans d’absence du groupe italien sur le marché chinois. L’usine d’assemblage qui va être construite le sera à Guangzhou : Canton en français. L’usine devrait produire à terme 140.000 véhicules par an. Les dossiers Chrysler dont Fiat devrait détenir 20% du capital dans un premier temps et Opel, avancent lentement : des rumeurs affirment que l’italien Fiat, l’austro-canadien Magna et le fonds d’investissement RHJ, ont eu accès aux livres de comptes de Opel. Fiat veut une fusion tri-partite avec Chrysler et les activités européennes de General Motors dont Opel. Récemment l’information communiquée par les syndicats d’Opel à leurs homologues de Fiat selon laquelle le constructeur italien réduirait sa capacité de production en Italie suite à un éventuel accord avec Opel, a mis les salariés de Fiat en émoi : après de nombreux débrayages dans l’usine Fiat à Termini Imerese en Sicile, les autres salariés du groupe – il sont 82.000 en Italie – exigent des garanties sur l’emploi et le maintien des usines Fiat en Italie.