DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Tamouls européens estiment que leurs frères sri lankais ont été victimes d'un génocide

Vous lisez:

Les Tamouls européens estiment que leurs frères sri lankais ont été victimes d'un génocide

Taille du texte Aa Aa

La diaspora tamoule veut faire la lumière sur les circonstances dans lesquelles la rébellion a été écrasée au Sri Lanka.

Des manifestations ont eu lieu ce lundi à Genève devant les Nations-Unies, et à Bruxelles devant le Conseil Européen. Certains Tamouls n’hésitent pas à parler d’un génocide. “Nous demandons juste à l’Union européenne d’aller là-bas, déclare un manifestant. Ne dites pas juste “Arrêtez la guerre, arrêtez les massacres entre Tamouls et gouvernement”. Nous croyons en vous, les gouvernements européens, et nous disons, seuls vous pouvez nous aider”. Les Vingt-Sept se sont dits horrifiés par les rapports selon lesquels des centaines de civils, dont beaucoup d’enfants, sont morts, impuissants et piégés dans les zones de combat. La controverse enfle en outre sur les conditions de vie des dizaines de milliers de réfugiés, extrêmement sommaires dans la plupart des camps. Et ce, malgré le fait que l’armée sri-lankaise ne fait que visiter aux journalistes, comme ici, des camps où les conditions de vie sont acceptables. Dans les autres camps de cette région du nord-est, des familles entières sont confinées dans des tentes de plastique dans le meilleur des cas, sous des températures de 35°C et en la quasi-absence de sanitaires.