DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Berlusconi doit s'expliquer des accusations de corruption


Italie

Berlusconi doit s'expliquer des accusations de corruption

Ce mardi la cour de Milan qui avait condamné l’ex-avocat du Cavaliere pour faux témoignage a affirmé attendre les explications du chef du gouvernement italien.

“C’est un verdict tout simplement scandaleux, contraire à la réalité, et je suis convaincu que le jugement en appel le démontrera. Un appel qui concerne M. Mills”, explique Silvio Berlusconi lors d’une conférence de presse à L’Aquila. En février David Mills a été condamné à 4,5 ans de prison pour faux témoignage en faveur du président du conseil Italien. Cet avocat spécialisé dans l’ouverture de comptes bancaires dans des paradis fiscaux a reçu 600.000 dollars du Cavaliere alors qu’il témognait en sa faveur dans deux procès, à la fin des années 90. Mais Silvio Berlusconi ne devrait pas être inquiété par la justice tant qu’il reste à la tête du gouvernement. Il possède l’immunité, et ce grâce à une loi qu’il a lui même fait voter.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les défraiements abusifs des parlementaires britanniques à la une de la presse