DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ida, ancêtre de l'homme et du singe, fait vibrer New-York

Vous lisez:

Ida, ancêtre de l'homme et du singe, fait vibrer New-York

Taille du texte Aa Aa

Ce pourrait être le chaînon manquant de l‘évolution.

Les restes fossilisés d’Ida, une femelle primate ayant vécu il y a 47 millions d’années en Allemagne, ont été présentés hier au musée d’histoire naturelle de New-York. Du fait de la forme de ses os, cette végétarienne est considérée par les scientifiques comme un ancêtre commun de l’homme et du singe. “ Nous n’avons pas à faire à notre arrière, arrière, arrière grand-mère, mais peut-être à notre arrière, arrière, arrière grand-tante,” s’est extasié le professeur Jens Franzen, de l’Institut de recherche Senckenberg à Francfort. C’est près de Francfort justement qu’Ida a été découverte en 1983. Son squelette avait été séparé en deux parties par des collectionneurs jusqu‘à ce que des paléontologues comprennent son importance, le recomposent et se mettent à l‘étudier. “ Ce squelette va répondre à presque toutes les questions que nous nous posons sur les ancêtres des grands primates,” a pour sa part estimé Holly Smith, professeur et chercheuse au musée d’anthropologie et à l’université du Michigan. L’arche perdue de la paléontologie a en tout cas reçu un accueil de star à New-York. Une belle revanche sur la vie pour Ida. Mort à neuf mois, cet animal aux allures de lémurien n’a jamais atteint sa taille adulte, évaluée à un mètre.