DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Opel : deux ou trois candidats possibles pour la reprise

Vous lisez:

Opel : deux ou trois candidats possibles pour la reprise

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement allemand aurait prolongé jusqu‘à minuit l’heure limite pour le dépôt des offres de reprise du constructeur allemand Opel, cette limite était auparavant fixée à 18 heures mercredi. L’exécutif s’est réuni mercredi matin pour décider notamment du soutien à apporter à Opel, surtout dans le cas oú sa maison-mère General Motors se placerait sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Ce soutien prendra en partie la forme de crédits relais pour lesquels les lander de Rhénanie du Nord Westphalie et de Thuringe ont déjà annoncé leur participation. Il est possible que outre le constructeur italien Fiat et l‘équipementier austro-canadien Magna, d’autres candidats se fassent connaître : selon la presse allemande le fonds d’investissement américain Ripplewood pourrait aussi déposer une offre. Selon le ministre italien de l’industrie, Fiat a de bonnes chances de conclure un accord avec Opel. Les dossiers reçus seront-ils suffisamment solides pour poser les bases d’une future négociation, d’une part avec General Motors mais aussi et surtout avec le gouvernement allemand ? C’est la question que se posent en ce moment tous les protagonistes du dossier Opel.