DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scandale des notes de frais : les Britanniques veulent un changement de fond du système politique

Vous lisez:

Scandale des notes de frais : les Britanniques veulent un changement de fond du système politique

Taille du texte Aa Aa

Ebranlées par le scandale des notes de frais, les Communes en plein débat cet après-midi pour réformer le système. Car plus encore qu‘à une révision des modes d’indemnisation, c’est à un changement de fond qu’aspirent tous les britanniques. La démission du speaker hier, du jamais vu en trois siècles, n’est que la première réponse. Le chef de l’opposition, David Cameron réclame des élections anticipées, car selon lui c’est toute la vie politique nationale qui est paralysée.

La presse dans son ensemble ce matin s’en fait l‘écho, parlant de “bateau en perdition” et de “besoin urgent de nouveaux talents”… “C’est une culture politique terrible, agressive, sexiste, rétrograde, cultivant le secret; tout cela doit changer, nous devons nous adapter à l‘ère moderne, en finir avec des conventions qui n’ont aucun sens pour l’opinion publique… “ commente le député libéral-démocrate Norman Lamb. Tempête donc sur Westminster, et des britanniques dont la confiance en leur représentants a touché le fond. Le remboursement des frais sera désormais restreint et très contrôlé avec une publication de notes détaillées tous les trois mois sur internet. Première mesure d’urgence. Le temps presse, si l’on veut éviter une vindicte électorale lors des européennes et des locales du 4 juin.