DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet UE-Chine : repartir à zéro, malgré les tensions

Vous lisez:

Sommet UE-Chine : repartir à zéro, malgré les tensions

Taille du texte Aa Aa

C’est le sommet de la réconciliation, mais les tensions persistent. La Chine et l’Union européenne ont rendez-vous à Prague aujourd’hui pour relancer leurs relations politiques et économiques.

La Chine avait annulé son précédent sommet sous présidence française avec les 27 en décembre pour protester contre une rencontre entre Nicolas Sarkozy et le Dalaï Lama. Pékin a d’ailleurs lancé une mise en garde à la France, au Danemark et aux Pays-bas, qui doivent recevoir le chef spirituel tibétain fin mai. La participation du premier ministre Wen Jiabao au sommet de Prague montre en tout cas la volonté de la Chine de recoller les morceaux. Il s’agira surtout de régler les différends commerciaux et de réaffirmer les engagements du G20 à ne pas céder aux tentations protectionnistes face à la crise. L’enjeu est de taille : les exportations européennes vers la Chine ont triplé depuis l’an 2000. Cela est aussi vrai des importations en provenance de Chine. On parlera également pollution à Prague. Les Européens veulent des engagements de Pékin sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Quant à l‘épineuse question des droits de l’homme, elle ne figure pas à l’agenda officiel.