DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Guantanamo: Obama persiste et signe

Vous lisez:

Guantanamo: Obama persiste et signe

Taille du texte Aa Aa

Le président américain Barack Obama a réaffirmé sa détermination à fermer la prison la plus controversée au monde, une zone de non-droit, le centre de Guantanamo Bay. Dans un long discours prononcé aux Archives nationales de Washington, juste après le refus du congrès de financer la fermeture de cette prison, Obama se devait d‘être rassurant pour le peuple américain, et pour les élus qu’il a plusieurs fois interpellés:

“Nous ne relâcherons personne qui puisse mettre en danger notre sécurité nationale, nous ne libérerons pas de détenus aux Etats-Unis qui puissent mettre en danger les citoyens américains. En tenant compte de la loi et de la sécurité nationale nous chercherons à transférer un certain nombre de détenus dans le même type de prison, des centres qui accueillent déjà de dangereux et violents criminels à l’intérieur de nos frontières, des centres de très haute sécurité pour assurer la sécurité publique.” Obama a déclaré que Guantanamo était devenu un symbole qui sert la cause d’Al-Qaïda, et que son existence mettait plus en danger la sécurité des Etats-Unis, que sa fermeture. Il a également souligné que les pratiques anti-terroristes controversées de l‘ère Bush posaient énormément de problèmes à son Administration, qu’il fallait “nettoyer ce bazar”, mais qu’il n‘était pas question de constituer une commission indépendante sur le sujet.