DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La dérve meurtrière s'accentue en Irak

Vous lisez:

La dérve meurtrière s'accentue en Irak

Taille du texte Aa Aa

La violence reprend la main en Irak, à quelques semaines du départ des soldats américains des grandes villes.

A Bagdad, au moins 12 personnes, dont trois militaires américains, ont été tuées et 25 blessées dans un attentat suicide sur le marché chrétien de Dora. Une autre bombe a tué trois policiers. Le sang a également coulé à Kirkouk, dans le nord du pays. Un kamikaze portant un uniforme des milices Sahwa s’est fait exploser au milieu des miliciens, en tuant huit. Ces anciens insurgés sunnites reconvertis dans la lutte contre al-Qaïda, sont considérés comme des traitres par leurs anciens compagnons d’armes. Hier déjà, un attentat à la bombe contre un centre commercial de Bagdad a fait 40 morts, en majorité des civils. Leurs funérailles ont eu lieu aujourd’hui. Cette dérive meurtrière va en s’accentuant depuis le mois de mars (avec 355 morts en avril, le mois le plus sanglant en Irak depuis septembre 2008). La communauté chiite, majoritaire, est la plus touchée. Nombre d’observateurs redoutent que la milice chiite de Moqtada Sadr ne profite du retrait américain des villes d’ici fin juin pour sortir de sa réserve et riposter.