DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement allemand choisit l'équipementier Magna pour la reprise d'Opel

Vous lisez:

Le gouvernement allemand choisit l'équipementier Magna pour la reprise d'Opel

Taille du texte Aa Aa

L‘équipementier automobile austro-canadien Magna a été choisi par le gouvernemenet fédéral allemand et les Länder pour la reprise du constructeur allemand Opel, filiale de l’américain General Motors. Quelques heures auparavant, le ministre président du Land de Hesse oú se trouve le siège d’Opel à Russelsheim, avait déclaré que l’offre de Magna est la plus séduisante car celle de Fiat est décevante. Au cours d’une conférence de presse vendredi à Berlin le Pdg de l‘équipementier Magna a donné sa vision de l’avenir concernant Opel. “Avec pour objectif d’assurer le développement de du constructeur Opel à l’avenir, a expliqué Siegfried Wolf, nous avons besoin d’un nouveau marché. Nous considérons la Russie comme un nouveau marché et je suis convaincu que c’est sur ce genre de marché que le constructeur vendra le plus grand nombre de voitures”. L’offre de reprise de Magna prévoit que General Motors conserve 35% du capital d’Opel, et que son partenaire indutriel russe : le constructeur automobile Gaz en prenne 35%. Magna en gardant 20%. Le Pdg de Magna ne s’est pas étendu sur les suppressions d’emploi mais a garanti la pérénnité des quatre sites allemands. L’offre de Fiat comprenait jusqu‘à 10.000 suppressions d’emplois.