DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ban Ki-moon réclame un accès rapide aux réfugiés du Sri Lanka

Vous lisez:

Ban Ki-moon réclame un accès rapide aux réfugiés du Sri Lanka

Taille du texte Aa Aa

Le secrétaire général de l’ONU compte peser de tout son poids pour obtenir un accès sans conditions aux réfugiés du conflit au Sri Lanka. Ban Ki-moon est à Colombo pour s’entretenir aujourd’hui avec le président Mahinda Rajapakse. Après la victoire totale de l’armée sri-lankaise sur la rébellion tamoule, l’ONU s’inquiète du sort réservé aux déplacés, notamment les tamouls. “J’espère que le président et son gouvernement, a déclaré Ban Ki-moon, vont réussir à instaurer un dialogue avec les groupes minoritaires, comme les tamouls et les musulmans”.

L’ONU estime qu’environ 270.000 personnes ont fuit la zone de guerre depuis janvier dernier au Sri Lanka. Ces réfugiés vivent dans des conditions précaires dans des camps surpeuplés installés dans le nord-est. Et les organisations humanitaires dans leur ensemble se plaignent des restrictions qui leur sont imposées par le régime sri-lankais pour accéder à ces camps. Selon elles, des milliers de vies sont menacées et le temps presse. Le secrétaire général de l’ONU pourra témoigner. Il devrait visiter l’un de ces camps dans la journée.