DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Festival de Cannes : une ode à Tokyo et un "Visage" déroutant ont clos la compétition

Vous lisez:

Festival de Cannes : une ode à Tokyo et un "Visage" déroutant ont clos la compétition

Taille du texte Aa Aa

Un film qui laisse perplexe et un autre qui porte un curieux titre. Leur projection ce samedi a clos la compétition du 62ème festival de Cannes. La Palme d’or sera décernée demain.

“Carte des sons de Tokyo” dans lequel joue Sergi Lopez est l’oeuvre de la cinéaste espagnole Isabel Coixet, la seule nouvelle venue dans la compétition. Le film suit la mystérieuse Ryu employée du marché aux poissons la nuit, tueuse à gages le jour. Visage, le film du taïwanais Tsai Ming-Liang, où l’on retrouve les acteurs français Fanny Ardant, Jean-Pierre Léaud et Laetitia Casta, a dérouté lors des projections de presse. Il est question d’un réalisateur chinois qui tourne une adaptation du mythe de Salomé. “Je fais mes films plutôt comme un peintre” a expliqué le réalisateur taïwanais.