DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Hezbollah serait-il derrière l'assassinat de Rafic Hariri?

Vous lisez:

Le Hezbollah serait-il derrière l'assassinat de Rafic Hariri?

Taille du texte Aa Aa

Un peu plus de 4 ans après l’attentat qui coûté la vie à l’ex-premier ministre libanais à Beyrouth, le magazine allemand Der Spiegel révèle que des investigations menées au Liban pointent toutes vers le mouvement chiite libanais. Jusqu‘à présent, ce sont les services de sécurité syriens et libanais pro-syriens qui ont été accusés d‘être impliqués dans l’attentat.

D’après Der Spiegel, 8 téléphones mobiles identifiés par les enquêteurs ont permis de remonter jusqu’au Hezbollah d’Hassan Nasrallah et plus particulièrement jusqu’aux forces spéciales de l’organisation chiite. Le mouvement islamiste a qualifié d’affabulations les révélations de l’hebdomadaire allemand. “Leur objectif est d’influencer la campagne électorale”, a estimé le Hezbollah, en allusion aux législatives du 7 juin au Liban. L’enquête sur la mort de Rafic Hariri piétine. Le Tribunal spécial pour le Liban a ordonné le 29 avril dernier la libération de 4 généraux libanais détenus depuis août 2005 pour l’assassinat de l’ancien premier ministre. Plus aucun suspect n’est actuellement détenu dans le cadre de l’enquête.