DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Karadzic brandit l'immunité à La Haye

Vous lisez:

Karadzic brandit l'immunité à La Haye

Taille du texte Aa Aa

Radovan Karadzic invoque l’immunité devant le Tribunal pénal international de La Haye.

L’ancien chef politique des Serbes de Bosnie a déposé une motion demandant l’annulation de l’acte d’accusation contre lui. Il affirme que le négociateur américain Richard Holbrooke lui a promis l’immunité en échange d’un retrait total de la vie publique. Son conseiller légal dit avoir des preuves irréfutables. “Cet accord a été passé les 18 et 19 juillet 1996 à Belgrade, affirme Peter Robinson. Nous avons 15 témoins de cet accord et cela est précisé dans la motion de 139 pages déposée ce jour.” Toujours selon cet avocat, il existerait bien une trace écrite, mais la signature de Richard Holbrooke n’y figurerait pas. Le diplomate américain, artisan des accords de paix de Dayton, a lui toujours nié avoir passé un tel marché avec Radovan Karadzic. Radovan Karadzic a été arrêté le 21 juillet 2008 à Belgrade. Jugé pour génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, il plaide non coupable.