DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les cinémas autrichien et français à l'honneur à Cannes

Vous lisez:

Les cinémas autrichien et français à l'honneur à Cannes

Taille du texte Aa Aa

“La palme d’or est attribué au “ruban blanc” de Michael Haneke”. C’est un habitué du Festival de Cannes qui triomphe cette année. Emotion partagée avec la présidente du jury, Isablle Huppert, actrice sacrée à Cannes en 2001 dans un autre film du cinéaste autrichien. Fort et dérangeant, “Le ruban blanc” dissèque les méfaits de l‘éducation ultra-répressive en vogue en Europe au début du XXème siècle.

Un autre Autrichien, l’acteur Christophe Waltz a reçu le Prix d’interprétation masculine pour son rôle d’officier SS dans “Inglourious Basterds” de Quentin Tarantino. Le cinéma français a également été à l’honneur. Charlotte Gainsbourg a été sacrée meilleure interprète féminine pour “Antichrist” de Lars von Trier. Alain Resnais a reçu le Prix spécial pour l’ensemble de son oeuvre tandis que le Grand prix du jury est revenu à Jacques Audiard, pour “Un prophète”.