DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les producteurs de lait à l'assaut de Bruxelles

Vous lisez:

Les producteurs de lait à l'assaut de Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Nouvelle journée d’action des producteurs laitiers en Europe pour protester contre l’effondrement des prix.

Venus principalement de France, d’Allemagne et de Belgique, quelques 900 agriculteurs manifestent ainsi à Bruxelles où sont réunis aujourd’hui les ministres de l’agriculture des 27. Ils réclament avant tout une baisse des quotas laitiers, autrement dit une restriction de la production pour faire remonter les prix. “Les prix sont trop bas, explique ce producteur bavarois, il faut les relever. Comme il y a trop de lait, on doit diminuer les volumes produits” En France, le secteur est en ébullition depuis plusieurs jours, les producteurs dénoncent une chute de 30% des prix par rapport à l’an dernier. Des dizaines de laiteries ont été bloquées dans le cadre de cette journée d’action. Les éleveurs réclament aux industriels une hausse des prix à la collecte, mais ces derniers dénoncent la chute mondiale du marché. Olivier Picot de la Fédération nationale des industries laitières : “Une grande partie du lait qui est produite en France et dans le reste de l’Europe est exportée sur le marché mondial sous forme de beurre et de poudre. Et ces marchés là ce sont effondrés. Ils sont à leur plus bas niveaux historiques depuis qu’on les connait. Car la Chine n’achète plus, la Russie est fermée, etc…. donc aujourd’hui tous ces produits d’excédent partent sur le marché mondial avec des pertes considérables pour les entreprises”. La France, l’Allemagne et l’Autriche, principaux pays producteurs, ont transmis à Bruxelles une liste de propositions pour soutenir les prix. Seule certitude, la Commission est opposée à une baisse des quotas.