DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Semaine décisive pour Opel, General Motors et le gouvernement allemand

Vous lisez:

Semaine décisive pour Opel, General Motors et le gouvernement allemand

Taille du texte Aa Aa

L‘équipementier austro-canadien Magna, adossée à la banque russe Sberbank et au constructeur automobile russe Gaz est toujours le favori du gouvernement allemand pour la reprise du constructeur Opel et une décision départageant définitivement Magna, le constructeur italien Fiat et la holding RHJ est attendue d’ici le milieu de la semaine, a affirmé le porte parole du gouvernement fédéral. Angela Merkel s’est également exprimée sur le sujet lundi.

“L’intérêt de l’Allemagne a déclaré la chancelière allemande c’est la séparation d’Opel avec General Motors. En raison de la situation particulière de General Motors, Opel est dans une situation spéciale et même si un investisseur dit , je veux Opel, ce ne serait pas possible rapidement en raison du temps assez long que prennent les démarches administratives”. Une nouvelle réunion au sommet entre la chancelière allemande Angela Merkel et son ministre de l‘économie était prévue lundi. Angela Merkel doit également voir le patron de Fiat Sergio Marchione dans les prochaines heures. Fiat qui a amélioré son offre de reprise d’Opel ne désarme pas. Le constructeur italien affirme que 2.000 emplois seulement seront supprimés en Allemagne sur les 10.000 annoncées au total.