DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La junte birmane lâche du lest dans le dossier Aung San Suu Kyi

Vous lisez:

La junte birmane lâche du lest dans le dossier Aung San Suu Kyi

Taille du texte Aa Aa

Elle a finalement levé l’assignation à résidence que l’opposante est accusée d’avoir violé, mais la lauréate du prix Nobel de la paix restera en prison le temps de son procès. La pression de ses traditionnels alliés asiatiques y est pour beaucoup.

“Je détecte un changement de ton de la part de ses voisins asiatiques. Là où, auparavant, le premier réflexe était de dire : ceci est une affaire birmane, c’est une question de souveraineté. Maintenant, il y a une volonté de reconnaître que ce que fait la Birmanie a en fait eu un coût pour le reste de la région.”

Devant la prison où Aung San Suu Kyi est jugée, ses sympathisants attendent.

L’audience était ouverte à des diplomates et des journalistes aujourd’hui. Pour la première fois, l’opposante a pris la parole pour expliquer avoir simplement écouté son coeur en portant secours à l’Américain arrivé chez elle à la nage. Elle encourt 5 ans de prison.