DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sardaigne : une grève pour la sécurité au travail

Vous lisez:

Sardaigne : une grève pour la sécurité au travail

Taille du texte Aa Aa

Des fleurs pour marquer le deuil, une grève pour exprimer la colère.

Les salariés de la raffinerie italienne Saras en Sardaigne ont décidé un débrayage de huit heures pour protester contre la mort de trois des leurs hier dans un accident au cours de travaux de maintenance. Comme cet ouvrier, ils tiennent la direction pour responsable. “C’est la faute de la vitesse, dit-il, il aurait fallu fermer pendant 3 à 4 mois pour ces travaux, mais ils ont voulu les concentrer sur 1 mois et demi. C’est comme une fourmilière à l’intérieur et c’est impossible d’y travailler parce qu’il y a des gens dessus, dessous, de partout !” Les trois ouvriers auraient inhalé des émanations toxiques de nitrogène alors qu’ils nettoyaient une cuve de stockage dans l’unité d’hydrocraquage. L’Italie détient le triste record d’accidents du travail mortels dans l’Union européenne. De nouvelles règles de sécurité ont été introduites par les gouvernements successifs, mais selon les syndicats, elles ne sont pas appliquées.