DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne : la droite en tête

Vous lisez:

Allemagne : la droite en tête

Taille du texte Aa Aa

Contrairement à ce que laissent penser les affiches dans les rues, ce ne sont pas les élections européennes qui se jouent en Allemagne mais déjà les législatives de septembre. Dans les deux cas, l’affaire semble plutôt mal engagée pour la gauche. Le parti Die Linke est descendu à 10% dans les sondages mais s’accroche à ses convictions :

“Nous sommes critiques envers l’Union européenne, mais nous ne sommes pas contre l’UE. Le Traité de Lisbonne repose sur l’idéologie néo-libérale qui a provoqué la plus grande crise financière et économique depuis 80 ans. Pourquoi est-ce qu’on devrait soutenir cela ?”, s’exclame Lothar Bisky. C’est la CDU d’Angela Merkel qui est donnée en tête aux européennes. La chancelière est intervenue devant des étudiants berlinois pour vanter les mérites du Traité de Lisbonne, qui doit être soumis à un second référendum en Irlande : “J’ai confiance dans le peuple irlandais, il choisira l’Europe. Comme cela a été décidé par les 27 Etats membres en décembre dernier, le Traité doit devenir effectif d’ici la fin de l’année. Et je suis sûre que nous y parviendrons”, a-t-elle déclaré. Les étudiants ont saisi l’occasion pour protester contre la hausse des tarifs d’inscription à l’université. Un souci interne dans une campagne dominée par les questions nationales. Les sociaux-démocrates du SPD sont quant à eux distancés dans les sondages par les chrétiens-démocrates qui sont leurs partenaires de coalition mais aussi leurs principaux adversaires de campagne. Pour autant, le SPD espère négocier pour le chef de file des socialistes au Parlement européen, Martin Schulz, une place dans la prochaine Commission européenne.