DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corées : la tension monte d'un cran

Vous lisez:

Corées : la tension monte d'un cran

Taille du texte Aa Aa

La tension est palpable aux frontières terrestres entre les deux Corées. Après l’adhésion hier de la Corée du Sud a l’initiative de sécurité contre la prolifération, la Corée du Nord menace sa voisine d’une attaque militaire, rompant ainsi l’armistice de 1953 qui mit fin aux hostilités entre les deux Corées.

Sur le plan international, l’essai nucléaire nord-coréen de lundi a été largement condamné, y compris par la Russie qui exhorte cependant le Conseil de sécurité de l’Onu à ne pas adopter de sanctions trop hâtives. Pour Sergeï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, “le Conseil de sécurité doit se montrer ferme et élaborer des mesures qui préviendront une nouvelle dilution du regime de non-prolifération nucléaire” La Russie, principal allié de Pyong yang avec la Chine a prôné la poursuite du dialogue avec le régime communiste. Elle a aussi invité la Corée du Nord a reprendre les pourparlers a six. Les pays-clés du Conseil de sécurité sont tous d’accord pour alourdir les sanctions contre la Corée du Nord. Certains établissements nord-coréens sont actuellement sous le coup d’un gel de leurs avoirs a l‘étranger. La liste de ces établissement pourrait bien s’allonger, c est l une des propositions.