DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En retard dans les sondages, le PS affiche son unité

Vous lisez:

En retard dans les sondages, le PS affiche son unité

Taille du texte Aa Aa

Larges sourires et assaut d’amabilités, les deux ex-rivales de la gauche française affichent une unité retrouvée à l’approche des élections européennes. Martine Aubry et Ségolène Royal ont tenu leur premier meeting commun hier soir à Rézé près de Nantes, six mois après leur âpre bataille pour le poste de premier secrétaire du parti.

Martine Aubry: “tu as porté nos couleurs à la présidentielle, tu as combattu Sarkozy en disant il vous ment, aujourd’hui tous les Français savent que tu avais raison”. Une réconciliation forcée entre la patronne du PS et l’ex-candidate à la présidentielle alors que le parti est à la traine dans les sondages. Ségolène Royale: “unissons-nous pour l’Europe sociale. Personne d’autre que la gauche ne peut la construire. Personne”.

De façade ou non, l’unité affichée a été sans fausse note, il était temps, à maintenant dix jours du scrutin. Les derniers sondages créditent le PS de 19% des intentions de vote contre 26% pour l’UMP.